Welcome banana

Avec un titre pareil, c’est sûr, vous avez envie de lire cet article.

Même si, je vous l’avoue, le titre a autant de rapport avec l’article qu’une machine a café en aurait avec un dentier.
Bref, étant donné que je ne savais pas vraiment sur quoi écrire cet article j’ai demandé à cette chose personne qu’est @Perrynei de me donner un sujet. CHORIZO ! Voilà ce qu’elle me répond…

Donc, le chorizo (prononcer [ʃoriθo] et non [korizo]) est un saucisson de…
MEEUH NAN, J’DECONNE BANDE MOULES A GAUFRES !
Moi quand on me dit chorizo, je pense directement à l’été, à l’Espagne, aux petites latinaa hyper sexy ! ME GUSTAAAA ! Mais je pense également aux pauvres petits porcs tués pour finir dans nos estomacs (non, je déconne, ça, tout le monde s’en fout).

Ce qui est dingue c’est que si on divise le mot « CHORIZO » en 3 parties on obtient « CHAUD », « RIZ » et « ZOO ». Coïncidence ? Je ne pense pas.
Car oui, je vais dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, C’EST UN COMPLOT !
C’est un avertissement des cochons qui essaient de nous faire parvenir la date de la fin du monde. Je m’explique :

ZOO, qu’est-ce qu’on trouve dans un zoo ? Voilà… DES COCHONS !
Et qu’est-ce qu’on donne à manger à des cochons ? Voilà… DU RIZ !
Et qu’est ce qui est chaud ? Voilà… TA SOEUR !
Meuh nan je déconne, ce qui est chaud c’est le riz. Donc si on prend les 2 premières lettres de ces 3 mots, on obtient « CO-RI-CH » (qui ne veut rien dire à part si on rajoute un -NI- et on -ON-, dans ce cas là on obtient CORNICHON, mais ça ne veut quand même rien dire).
3-15-18-9-3-8, voici les numéros qu’ont respectivement chacune des lettres ci-dessus dans  l’alphabet. A nouveau je ne peux m’empêcher de crier  : COINCIDENCE ? JE NE PENSE PAS !
Oui, car si on prend le chiffre du milieu, c’est à dire « 18 », eh bien C’EST DEMAIN ! Donc la fin du monde est pour demain, voilà bonne soirée.

Well, done.

Ah, en fait ! Durant mon « absence » d’un mois, la barre des 30’000 visites à été dépassée ! D’ailleurs elle est bien dépassé car là on tapotte dans les 33’000 ! Je n’ai qu’une chose à dire : GRACIE BUITONI ! !