Identité Secrète, ze critique

Hier soir, je me suis lancé dans une grande aventure : IDENTITÉ SECRÈTE !

Comme d’habitude, il est crucial d’écouter du bon son en lisant cet article : Audio Vidéo Disco.

J’ai eu regardé dans ma jeunesse (attention confession) le premier TWILIGHT. Déjà parce que je n’aime pas trop critiquer les choses que je ne connais pas et ensuite parce que c’est vachement plus facile de troller quand on connait (alors ça c’est bien dit).

Je pense qu’il n’est pas nécessaire de donner mon avis sur ce film (à mon avis vous vous faites une petite idée) mais la seule chose que je vais dire c’est que j’ai été partagé entre l’envie de rire et l’envie de pleurer tellement ce film est mauvais.
Bref. Pourquoi je vous parle de Twilight alors que vous avez cliqué pour lire une magnifique critique constructive sur « Identité Secrète » ?
C’est bien évidemment pour l’acteur TAYLOR LAUTNER qui y joue Jacob, le terrible loup-garou. Son rôle était tellement ridicule dans Twilight que j’ai décidé de lui donner une deuxième chance en regardant Identité Secrète (je sais, ma bonté n’a pas de limite).

Je pense pouvoir placer cette idée en deuxième position des plus mauvaises idées de ma vie, juste après celle qui m’avait poussé à regarder 2012 ICE AGE.

Attention, synopsis :

« Nathan Harper a toujours éprouvé la désagréable impression de mener une vie qui n’est pas la sienne. Lorsqu’il tombe par hasard sur une photo de lui, enfant, sur un site de personnes disparues, ses peurs les plus sombres deviennent brusquement réalité. Ses parents ne sont pas les siens, sa vie n’est qu’un mensonge soigneusement fabriqué pour cacher une vérité aussi mystérieuse que dangereuse… Alors qu’il commence à rassembler les pièces du puzzle, Nathan est pris pour cible par des tueurs. Il est obligé de fuir en compagnie de la seule personne en qui il ait confiance, sa voisine, Karen. Tandis que les deux jeunes gens s’efforcent d’échapper à une armée de tueurs et d’agents gouvernementaux, Nathan réalise que sa seule chance de survivre – et de résoudre le mystère de sa véritable identité – est d’affronter la situation à sa façon…

Ça donne envie, n’est-ce pas ? Perso, tant d’intrigue et de génie scénaristique ça me rend tout ouïe !

Dorénavant, le premier mot qui va me venir à l’esprit en entendant « Identité Secrète » sera … PILOSITÉ !
Sans déconner les gars, il s’est passé quoi dans le choix des acteurs ? Pour moi, un agent secret c’est un mec classe, beau, mais surtout VIRIL ! (voilà un vrai espion).
Je ne sais pas si la notion de viril est différente aux USA mais C’EST QUOI CETTE PETITE MOUSTACHE DE PRE-PUBÈRE ?!


C’est pareil pour la demoiselle qui accompagne notre viril agent tout au long du film…
C’est censé être une actrice avec un corps de rêve, non ? Alors pourquoi on se tape la seule actrice d’Hollywood qui a des cheveux à la place des sourcils ?!
MAIS C’EST QUOI ÇA ?!

 Bon voilà. Ça c’était pour la critique facile sur le physique.

Suite. De nombreux combats sont présents dans le film (eh oui, il faut savoir que le beau Taylor Lautner a été champion du monde junior de karaté ! Merci Wikipédia) le problème est que… je ne sais pas ce qu’il s’est passé au niveau des chorégraphes ou autre mais c’est totalement foiré ! On a l’impression que les acteurs jouent à un jeu vidéo pas encore totalement codé. Ou, plutôt, un jeu (du genre Assassin’s Creed) où ceux-ci ATTENDENT leur tour avant de s’attaquer. M’voyez le truc ?
De plus, j’ai remarqué un « petit » détail ; il n’y a pas de sang ! Au bout de 3 minutes de patates dans la tronche, aucun des acteurs ne saigne. C’est-il pas magnifique ?

J’ai d’ailleurs noté une magnifique réplique lors d’un combat acharné entre Nathan et un mec qui lui en veut (oui car il faut savoir que dans ce film tout le monde en veut à Nathan). Il faut d’abord se mettre dans le contexte ; ils se battent les deux depuis une dizaine de minutes, la tension est à son comble, le méchant est sur le point de capituler et de donner une information cruciale pour le dénouement de l’histoire, le combat s’arrête et le méchant balance :

« Si je comprends bien, tu veux te battre, petit homme ? »

Mais c’est une blague ? ÇA FAIT 10 MINUTES QUE TU TE BATS GROS LARD, TU POUVAIS PAS LA BALANCER AU DÉBUT TA PHRASE ?!

Et c’est tout le long du film comme ça. Il n’y a absolument aucune surprise, tout est prévisible à l’avance. C’est le genre de film où si je vous dis qu’à la fin Nathan retrouve son identité et fini avec la fille, c’est même pas du spoil !

Je pense que ce film aurait pu être crédible en changeant les acteurs principaux. J’ai vraiment eu l’impression en le voyant de regarder un nouvel épisode de Twilight. Taylor Lautner n’est pas un acteur, il n’a absolument aucune expression (ou plutôt il n’en n’a qu’une seule et unique, qu’il soit triste, heureux ou encore énervé). C’est dingue, il tire toujours la même tronche !

Cela dit, c’est sûrement pour ça qu’ils l’ont fait jouer dans un film avec Kristen Stewart… (l’actrice la moins expressive de toute la galaxie, même une pierre arrive à faire ressentir plus de sentiments).
Ce film reste donc dans la catégorie « pour pucelles en chaleur qui s’en foutent du scénario du moment qu’il y a Taylor dedans ».

Je me suis quand même un peu baladé sur des forums pour lire les critiques histoire de voir si je ne suis pas le seul à penser ça. Réponse en une image :

C’est quand même dommage de voir le cinéma en arriver là. Comment peut-on servir des films pareils ? Le scénario a dû être écrit en une semaine en piochant dans d’anciens mauvais films d’action, les acteurs ont été choisis en fonction de leur gueule et les scènes d’action ont un niveau d’adrénaline équivalent à un épisode de « Plus belle La vie« .

Note : 0.4 / 20

Si des courageux veulent quand même se lancer, voici un magnifique lien torrent.

Que la force soit avec vous.