L’origine des RageComics

Comme d’habitude, il est conseillé d’écouter une douce mélodie avant de commencer la lecture de cet article.
PUSH PLAY, BIATCH !

Oyé oyé jeune pirate !
Si tu traînes un peu sur cette chose démoniaque qu’est Internet, tu as sans doute déjà croisé un RageComic ou un RageFace, n’est-ce pas ?
Il est aussi probable que tu utilises ceux-ci, pas vrai ? Ou encore pire, IL EST POSSIBLE QUE TU LISES CEUX-CI EN FRANCAIS ? (je reviens sur ce point en fin d’article).
Mais sais-tu réellement d’où ils viennent… ? AH ! ON LA RAMENE MOINS TOUT DE SUITE !
Heureusement pour toi, tu as atterri ici.

Quoi ? Qui ? Quand ? Pomme de terre ? Eh bien vous saurez-toooouuut en lisant cet article !

Quoi ?

Le RageComic est une petite bd constituée généralement de 4 cases avec comme personnages principaux des… bah des RageFaces.
Les RageComics sont nés d’une façon peu… glorieuse. Tout est parti d’un topic sur le channel /b/ de 4chan. Il y était demandé aux utilisateurs (ENCOR Lé ANONYMOUUUSS !) de dessiner, à l’aide de ce magnifique logiciel qu’est MS Paint, des anecdotes qui provoquent « la rage » dans la vie quotidienne. C’est ainsi que fut publié le tout premier RageComic de l’univers intergalactique :

Donc voilà. Le premier RageComic de l’histoire illustre un problème présent chez quasiment toutes les personnes de cette petite planète (à part celles qui n’ont pas accès à l’eau courante), celui ci étant : L’EAU QUI GICLE AU CONTACT DU CACA !
Et ne faites pas genre, je sais que ça vous est déjà arrivé.

A noter que le « FUUUU » est quant à lui le premier RageFace de l’histoire (et ça c’est plutôt la classe).

Heureusement pour ce monsieur, un autre internaute à su trouver solution à son problème en modifiant son dessin :

METTRE DU PAPIER AU FOND DE LA CUVETTE ! Cette idée tient du génie, non ?
Quoi qu’il en soit, c’est bien grâce à ça que vous pouvez désormais passer des heures à rigoler comme des petits fous sur 9GAG.

Qui ?

C’est quand même tentant de savoir QUI a inventé ce premier RageComic, n’est-ce pas ? La réponse est bien simple, il s’agit de… je n’en n’ai pas la moindre fucking idée ! Il est, à mon avis, impossible de savoir « qui a commencé en premier » et c’est mieux ainsi.
Comme dirait mon pote Indiana Jones : « Là où il y a du mystère, il y a de l’envie ! » (ce proverbe, en plus d’être totalement faux, n’a absolument aucun rapport).

Quand ?

La première apparition d’un RageComic sur la toile (oui, je dis « la toile », PARCQU’ICI ON PARLE FRANCAIS, MÔSIEUR !) date de 2008.

Pomme de terre ?

Un peu de sérieux, bon sang !

Suite. Les deux premiers RageFace sont donc le « FUUU » suivi du gars qui lève le pouce en l’air nommé « Thumbs Up » (bêtement).
Mais quand est-il des autres ?
Quelques jours à peine après notre beau topic sur 4chan, des RageFaces commencent à fleurir (quel beau mot) de partout. Le succès est tel que les gens en créent pour tout et n’importe quoi, ceux-ci n’expriment même plus de la « rage » mais bel et bien toutes sortes de situations communes auxquelles chacun est confronté dans sa vie quotidienne. Vous pouvez tous les retrouver sur alltheragefaces.com.

J’en arrive au point crucial de cet article : LES INTERNET MEME.

Meme : Un meme est un terme introduit il y a au moins 100 ans par Richard Dawkins pour définir un mouvement culturel qui se propage sur la planète de façon virale. Le terme vient du grec mimema (quelque chose d’imité, de mimé), et sert à Dawkins dans son explication de l’évolution de la culture humaine, qu’il lie avec la génétique.
Avec l’apparition d’internet, en 1999, les memes disposent d’un nouveau média interactif pour se propager plus vite, et font de manière récurrente et régulière leur apparition.
– wiki.nobleme.com 

Les gens ont tendance à tout mettre dans un seul et même panier nommé « meme » (ce qui n’est pas totalement faux mais pas totalement juste non plus…). Attention, je vais tenter une métaphore expliquant la « différence » entre les Internet Meme et les RageFaces :

Pour moi, les Internet Meme c’est l’arbre. Le chêne, le gros truc massif, quoi. Et les RageFaces c’est une des nombreuses branches de celui-ci… M’voyez ? Après on peut rajouter une autre branche pour les meme Youtube, une pour les lolcats, etc. ME SUIS-JE BIEN FAIT COMPRENDRE ?!

De nombreux Internet Meme sont inspirés de personnages réels, en voici quelques exemples connus (je ne vais pas commencer à expliquer la signification de chacun d’entre eux, de nombreux blogs / sites traitent déjà ce sujet).

TRUE STORY 

 WTF

WATCH OUT, WE GOT A BADASS OVER HERE

Bref. C’était la petite parenthèse sur les Internet Meme.

Je vais conclure cet article sur un point extrêmement important :

LES RAGECOMICS EN FRANÇAIS.

NON ! Il nest pas autorisé par la loi de lire des RageFaces en français. Pourquoi ? MAIS PARCE QUE ! Ce sont des choses qui ne se traduisent pas, il est impossible de retranscrire correctement plus de 90% des expressions présentent dans ceux-ci. J’ai déjà vu une traduction de « Bitch Please » en « Stp salope »… BORDEL ! MAIS C’EST COMME SI ON TRADUISAIT LES EPISODES DE KAAMELOTT EN ANGLAIS, CA N’A PLUS AUCUN SENS ! Comment ça, ça a déjà été fait ?

FUUUUUUUUUUUUUUUUU !

Au revoir.

P.S. LIKE-MOI CET ARTICLE, BIATCH !