JAPAN EXPO 2012

C’est après une longue pause de 2 mois que je reviens avec du lourd ! KAWAIIII !

Mais avant de commencer cet article, je tiens vraiment à partager avec vous ma découverte en me rendant à l’expo :

Voilà, je peux maintenant commencer.

AYA ! Après mon passage à POLYMANGA et à JAPAN IMPACT, me voici au panthéon du nerd ; JAPAN EXPO (à Paris) !

A partir du moment où vous passez le guichet et que vous pénétrez dans cet énorme Parc des Expositions de Villepinte, vous entrez dans une autre matrice. Une matrice où il fait 15 degrés de plus qu’à l’extérieur et ou règne une constante odeur de sueur mixé au doux fumet de nouilles au soja (odeur à laquelle on finit plus ou moins par s’habituer), une matrice où 80% des gens sont en cosplay (je retiens cette phrase d’une pinta parisienne dans le métro ; « Wesheu, c’est quoi là ? Y’a le carnaval de Venise  ici ou quoi. »), une matrice remplie de gens connus de l’Internet, une matrice où le sandwich jambon beurre coûte 10€, bref, une bien belle matrice.

La première chose qui choque en arrivant dans l’expo, c’est ça :

La motherfucking taille du truc ! Cette année, Japan Expo a été « mixé » avec Comic On, c’est donc encore plus motherfuckingement grand que les autres années. Il faut compter 1 jour pour faire le tour « vite fait » et 2 jours pour quasiment tout voir (rajoutez 2 heures de file d’attente par dédicace).

En parlant de dédicace, j’ai eu l’occasion de mouiller mon mankini à plusieurs reprises :

(J’ai pas eu une dédi de tout le monde, pas la motivation de me taper des heures de file…)

MALIKI

BOULET

LinksTheSun (créateur du Point Culture)

JDG 

DAVY MOURIER (Régis Robert pour les intimes)

J’ai aussi eu le swagg ultime de rencontrer François Desccraques, réalisateur de la web-série « Le Visiteur Du Futur » (meilleure web-série de notre petite galaxie) :

Mais tout ceci n’est que menu fretin face à ce qui va suivre, la semi-Dieu à qui j’ai eu l’honneur de serrer la main (main que je ne lave plus depuis maintenant 3 jours), mesdames et messieurs, voici…

MONSIEUR POULPE !

Résultat :

Il ne me reste donc plus qu’Alexandre Astier et Clint Eastwood sur ma liste « Gens à rencontrer avant de devenir Hokage« .

Bref. Evidémment, qui dit Japan Expo dit cosplay en masse. Et qui dit cosplay dit petite Japonaise. Et qui dit petite Japonaise dit HENTAI. ET QUI DIT HENTAI DIT BUKAKKE. ET QUI DIT BUKKAKE DIT TRUC JAPONAIS ABSOLUMENT CHELOU.

Mais je m’égare. Donc oui, les cosplays…

 

Je pense que Japan Expo est un festival que tout geek / nerd / lolita-gothic-pop-kawai-trash-heavymetal / ou même personne normale devrait faire une fois dans sa vie. Les gens se lâchent, ce sont 3 jours où on oublie complètement le monde extérieur. C’est bien un de seuls endroit où il est possible de prendre une autre identité le temps d’un weekend et de jouer le jeu à fond, sans que personne ne juge personne (un peu comme dans un bordel, finalement).

Voilà, c’est sur ces belles paroles remplies de bonheur que je vous quitte, un petit pincement au coeur (PUNCHLINE !)

SAYONARA, BITCH !