La Force tu auras si cet article tu liras

Si tu veux que tes oreilles saignent de bonheur, c’est ici : MIX STAR WARS REALISE SPECIALEMENT POUR CET ARTICLE PAR YUMAD !

Avant de commencer, je tiens à préciser une chose ; j’écris cet article alors que je viens de me casser un doigt, j’ai trébuché sur une racine une quinzaine de blacks de 150kg m’attendaient à la sortie de la convention. Ce qui a pour effet que toutes les éventuelles fautes d’orthographe ou vannes vaseuses me sont pardonnées.

Ah mais tiens, ça tombe bien qu’on parle de convention ! C’est justement le sujet de cet article (j’ai pas trouvé de meilleure transition).

3 mois après Japan Expo, me voici à nouveau dans un endroit où se rassemblent nerds, geeks ou encore FANSHARDCORE (explication plus loin dans l’article), tout ça pour mon plus grand plaisir.

Cependant, je n’avais vraiment pas l’intention d’aller à cette « Swiss Fantasy Show » pour la simple et bonne raison que j’ai appris son existence il y a 1 semaine. Je n’ai vu que très peu de pubs / affiches sur cette dernière, ce qui, je l’avoue, m’a laissé assez perplexe quand à la nature de celle-ci. J’ai eu un peu eu les boules de me retrouver au fond d’une cave entouré d’elfes de la nuit dansants autour d’un feu de camp improvisé avec des ossements d’humains.

Avant de continuer, veuillez m’excuser pour ce qui est de la qualité des photos ; grand photographe que je suis, j’ai laissé l’appareil en mode « paysage » pendant environ 90% de l’expo…

Partie 1 : L’EXPO :

Une mine d’or, je ne vois pas comment exprimer autrement le sentiment que l’on ressent lorsque l’on pénètre dans ce monde. Ok, « mine d’or » n’est pas un sentiment mais vous allez pas m’emmerder. Pour les sceptiques, voici à quoi ressemble un stand à la Swiss Fantasy Show :

Alors certes, il est préférable d’aimer un tantinet Star Wars avant de s’aventurer dans des lieux comme celui-ci. En parlant de ça, j’ai pu remarquer qu’il y a réellement 3 stades de « keaffage Star Wars » :

Au stade 1, il y a celui qui « aime bien », il aime bien le côté geek que ça dégage et s’il va dans une convention c’est « juste pour voir » ou limite pour acheter un poster qu’il placera dans sa chambre entre son lit et  son coffret collector Call Of Duty MW3.

Au stade 2, il y a le gars qui s’y connait déjà bien. Il a déjà vu plusieurs fois les épisodes et a un ou plusieurs objets de collection en sa possession. S’il va dans une convention c’est pour obtenir l’autographe d’un guest (à suivre plus loin dans l’article) ou encore pour s’offrir une belle réplique d’un Stormtrooper en résine qu’il placera sur son étagère réservée à cet effet. Je me place dans cette catégorie.

Et au stade 3, il y a le gars comme celui à qui j’ai parlé sur le stand du FanClub Fribourgeois De Star Wars (bonhomme si tu te reconnais, respect à toi (et à ta famille)). Le gars m’expliquait qu’il lui manquait 4 figurines (sur 200) mais qu’il ne les trouvait dans aucune convention (sachant qu’il fait absolument TOUTES les conventions d’Europe). Le stade 3 est donc réservé pour les FANSHARDCORE. Les FANSHARDCORE, sujet que je ne peux aborder sans vous parler du QUIZZ organisé par la convention avec comme gain principal un casque Boba Fett en adamantium (non j’en sais rien en quelle matière mais c’était pas un truc de pédé). J’ai tenté de filmer une des questions (juste pour que vous voyez le niveau de celles-ci, mais le résultat n’est pas franchement concluant ; le son est plus que merdique et mon Parkinson n’arrange rien).

Je me souviens juste de la première question du quizz : quel est le nom de l’acteur ayant joué C3P0 dans l’épisode 1 ?

MAIS PERSOOOONNNE NE SAIT CA ! BRAAHHHH ! CES GARS SONT DES MACHINES ! (machines- C3pO – jeu de mots)
Et le gars qui répond tout naturellement « bah, Anthony Daniels« , réponse bien évidemment juste.

Quoi qu’il en soit, avec mon ratio de 1 réponse juste sur 20 questions, je me suis senti misérable pendant tout le reste de la convention. Heureusement que j’ai eu de quoi me consoler avec la belle petite liste de guests que les organisateurs nous ont concocté (lvl de la transition : 85).

Partie 2 LES GUESTS :

Sûrement ce pourquoi 80% des gens sont venus à cette convention, les 3 monuments du cinéma venus signer des autographes et faire des shooting ; David Prowse (DARK VADOR dans les épisode IV, V et VI), Jeremy Bulloch (BOBA FETT) et enfin Ernie Hudson (WINSTON ZEDDMORE dans GOSTBUSTERS). N’ayant jamais été fan de Gostbusters, je me suis rué sur les 2 premiers acteurs (plus particulièrement sur le premier, vous vous en seriez douté).

ZAAAAAMM ! Les 2 êtres suprêmes de ce monde réunis en une seule photo :

VADOR & TEEPEX

Ayant oublié de prendre quelque chose à faire signer, j’ai été contraint d’acheter un REPUBLICAN CLONE CAPITAIN qui m’a coûté un bon mois de salaire (mais comme je n’ai pas arrêté de me dire  : « Teepex, ces mecs, tu les verras pas 2 fois dans ta vie » ma conscience se porte assez bien). De toute façon sa valeur a été multipliée par 4 milliards depuis qu’il a été grrifé par ces 2 monuments du cinéma :

Résultat :

Je crois que j’ai tout dit (enfin, c’est surtout que j’ai dit que l’article sortirait à 21h04 et qu’il est 21h20) et étant donné que j’ai pas mal de photos (plus ou moins réussies), je vais faire, et ce pour la première fois dans l’histoire de teepex.net ; une galerie !

Sur ce, n’oubliez pas :