ARRticle insonoRRisé

Avé ! Voici maintenant 3 jours que je suis sorti (presque indemne) des studios de GRRIF.

Comme vous le savez si vous me suivez sur Twitter, j’ai eu l’opportunité d’aller parler de teepex.net dans un micro (autre que mon pommeau de douche).

Avant tout ; GRRIF ? 

Grrif est une radio SUISSE (mais qui ne diffuse pas que du Yodel pour autant) créée en 1945 par un groupe de résistants dans le but de diffuser des messages subliminaux afin de rallier tous les fans de Federer pour mener bataille contre Adolf.

Ah, que d’humour. Grrif est en fait une toute jeune radio créée en mars 2012 par une bande de résistants Suisses amateurs de bonne musique. A noter qu’il n’y a pas eu de nouvelle radio en Suisse depuis plus de 25 ans, il fallait donc vraiment en avoir des grosses comme des melons pour se lancer dans un projet pareil.

« Oè mais la radio c’est trop hasbeen. »

On est d’accord, écouter FUNRADIO ou NRJ est aussi agréable que de regarder TF1. Cependant, Grrif n’est pas une radio comme les autres, eh non ma biche. 90% de la musique qui passe sur cette dernière n’est pas diffusée sur les autres radios. Autrement dit, adieu One Direction et Guetta et place à Jack White et aux Black Keys. Vos tympans vous remercieront (vos voisins aussi).

Bien évidemment, et comme l’a dit César autrefois : « Bonne radio il n’y aura si bons animateurs il n’y a. »
Julius serait donc comblé de bonheur en voyant la dose d’émissions proposées, toujours sur un ton décalé et plein d’humour, comme dirait Jean-Pierre Pernaut. La liste des émissions ICI (petite préférence pour Les Démineurs de mon côté).

Pour mes compatriotes, voici les fréquences sur lesquelles vous devez maintenant régler votre radio (disponible dans une zone assez restreinte pour le moment, mais ça va vite changer. Sinon vous pouvez toujours déménager dans le coin, non seulement vous habiterez près de moi mais en plus vous pourrez écouter de la bonne musique. On pourra se faire des soirées Wii Sport en chantonnant du ALT-J, ça sera super fun.) :

Cliquez sur l’image pour avoir les fréquences.

Et pour les autres non-suisses (les mauvais) ou pour les Suisses hors de portée qui commencent à faire la gueule parce qu’ils ont lu tout ça pour rien, CLIQUEZ ICI POUR LA WEBRADIO (qui fonctionne à merveille sur mobile, et ce même sous IOS).

Voilà, place maintenant à moi, parce que merde, c’est quand même de moi qu’on parle ici.

Je suis donc allé au Q.G de Grrif à Délémont (le trou du cul de la Suisse) pour parler de teepex.net et pour faire connaissance avec l’équipe.

Même si je tremblais comme une pucelle à l’idée de parler dans un micro, j’ai été rapidement dans l’ambiance et tout s’est déroulé crème. Ce fut un expérience enrichissante et intéressante qui m’a permis de tester différentes formes de médias le tout dans un atmosphère agréable et culturel (ça c’est ce que je vais écrire sur mon CV).Voilà, je remarque également que je ne sais pas quoi dire d’autre, voici donc une perruche qui fait du skateboard sur un skateboard (et ça c’est pas rien).

Je remercie l’équipe pour l’accueil plus que cool (et pour la pizza) ainsi que pour les nombreuses explications. Et merci aussi à Cédric (Le CEO qui fait régner la paix et l’amour dans les studios) pour tout. Ceci même si tu as un iPhone5.

Sur ce, bon dimanche soir. (Phrase de fin assez froide et rigide pour donner un air sérieux à ce que vous venez de lire.)